Open Nav
Histoire

À Madagascar, jadis.

La rencontre inattendue et pleine d affection d'habitants très différents qui ont emprunté notre belle planète.

Il était une fois, à Madagascar, un petit garçon qui s'appelait Jean Cinto.
Il adorait tous les animaux de l'Ile Rouge.

Pour ses dix ans, un joli chaton roux et blanc décida de rejoindre sa maison sans que l’on sache comment il était arrivé ! Quelle belle petite boule de poils ! Il adorait jouer et surtout se faire caresser !
Jean Cinto décida de le nommer Rakotomiaou.

En compagnie des autres animaux de la famille, Kata le lémurien si beau et si joueur mais un tantinet jaloux, et Croc Croc le petit crocodile rose et vert, la joyeuse bande aimait passer du bon temps. Souvent ils parcouraient le voisinage, et faisaient bien rire les villageois ! Un chat, Rakotomiaou, un singe, Kata ça passe encore ! Mais un crocodile qui s’appelle Croc Croc avec un corps tout rose et une grande queue verte, c'était très rare, et de surcroît sacré dans la Grande Île.

Un beau matin, comme chaque matin, au lever du jour flamboyant, Jean Cinto appelle son minet Rakotomiaou, son crocodile Croc Croc et bien sûr Kata le lémurien pour l’habituel câlin, avant le départ pour l'école.
Le premier arrivé est Kata. Capable de sauter de branche en branche, il arrive de la forêt avoisinante, en un éclair pour un gros câlin.
Ensuite arrive Rakotomiaou ! Non ? Bizarre, voici Croc Croc !
« Viens donc prendre ton petit déjeuner » lui dit Jean Cinto.
Curieusement Croc Croc n'a pas faim ce matin. .. Il a l'air très contrarié !
Et Rakotomiaou ? « Pas encore arrivé ? C’est bien la première fois » se dit le petit garçon.
« Minou, minou, où es tu ? »
Mais point de Rakotomiaou…

Il fallait bien une heure en taxi brousse pour rejoindre l'école. Dans un vieux bâtiment et une classe unique Jean Cinto et ses copains étaient attendus par une très gentille maîtresse. Pouet pouet ! Le taxi brousse fait un dernier rappel avant le départ. Des villageois arrivent en courant chargés de magnifiques fruits et légumes qu'ils comptent bien vendre au marché de la ville voisine.
Jean Cinto doit se résoudre à partir et monte s'assoir à l'arrière du véhicule, triste et inquiet…

Enfin de retour, au soleil couchant, Jean Cinto se précipite chez lui. Vite, vite, le panier du minet… hélas vide… sous le lit ? Dans la cuisine? Chaque pièce, chaque endroit est fouillé… peut être au jardin ? Minou, Minou où es tu? Mais pas de Rakotomiaou !

Ainsi matin et soir durant une semaine tout le village, parents et enfants cherchent le gentil petit minet. Les voyant bredouilles et épuisés, un villageois s'appelant Ernest décida de leur raconter ce qu'il avait vu.
Avant la levée du soleil le jour de la disparition du minet, il avait aperçu Croc Croc en train d’avaler quelque chose ! Plus de doute ! C’était Rakotomiaou, d ailleurs il avait entendu en même temps un grand miaulement... et ensuite un grand silence angoissant!
Jean Cinto était doublement triste ! Il ne reverrait plus Rakotomiaou, et Croc Croc était le coupable désigné de cette tragique disparition...

Les villageois, inquiets, décidèrent que Croc Croc était devenu indésirable au village. Ils avaient peur que celui ci s'en prenne à d’autres animaux, et peut être pire encore !

Les crocodiles rose et vert sont des animaux sacrés à Madagascar. L'animal fut amené au bord du fleuve et après beaucoup de pleurs et embrassades, Jean Cinto vit son cher Croc Croc plonger pour disparaître dans les flots. Quelle grande tristesse ! Perdre deux amis si affectueux en une semaine !
D’abord inconsolable, Jean Cinto se remet de son chagrin petit à petit, grâce à Kata le lémurien et tous les amis du village.

 

Quelques semaines ont passé. Un beau matin, Jean Cinto est réveillé par de grands cris et miaulements ! Rakotomiaou Rakotomiaou, c’est toi ?
Jean Cinto descend quatre à quatre les escaliers et se trouve nez à nez avec son chat, suivi de son cher lémurien Kata.
Quelle joie immense ! C’était tellement inattendu et impossible à imaginer !
Mais si ! Rakotomiaou est bien de retour, revenu de la forêt où il était perdu ,et retrouvé grâce à Kata. Ce dernier n’avait pas cru que Croc Croc avait avalé son ami chat et continuait les recherches avec des copains lémuriens, en secret tel un détective !

 Une fois remis de ses émotions, Jean Cinto était à nouveau bien triste.
« Croc Croc me manque ! » Un crocodile si gentil avec ses belles couleurs roses et vertes ! Et si affectueux ! Mais de surcroît accusé à tort! Jean Cinto ne pouvait laisser la situation en l’état !

Le lendemain il décida de faire l'école buissonnière. Très tôt il quitta sa maison, suivi par Kata le lémurien. Bien sûr Rakotomiaou était lui aussi du voyage. Kata grimpait à la cime des arbres et virevoltant, montrait la route en direction du fleuve.
Après des heures interminables les voici arrivés Mais pas de Croc Croc ...Que de gros et vieux crocodiles en train de se chauffer au soleil !
Jean Cinto décida de remonter le fleuve, en compagnie de ses deux amis.
Ils arrivèrent à un endroit sacré que les villageois avaient interdit d accès.
C était là où le fleuve se transformait en lac, le lac sacré des ancêtres…

Bravant sa peur et les interdits, Jean Cinto avança sur les berges du lac bleu.
Derrière un gros rocher il aperçut sept crocodiles roses avec une grande queue verte.
Parmi eux il semble que ... oui!! Mais c est Croc Croc !!Il était là ! En train de patauger avec sa famille !

Les retrouvailles furent fantastiques, Rakotomiaou dansait sur le dos de Croc Croc et Kata sautait de branche en branche autour du lac sacré.
Mais très vite il fallait rentrer ! Les parents de Jean Cinto allaient vraiment s'inquiéter !
Que faire ? Croc Croc allait il quitter sa famille et le lac Sacré ? Apres la joie des retrouvailles, les larmes montaient chez le jeune crocodile et ses amis.

C’est à ce moment que maman crocodile intervient.
Elle raconte alors sa peine immense quand, lors d'une crue du fleuve, elle avait perdu son petit Croc Croc, emporté par des flots déchaînés !
Et quelle fut sa joie aussi immense lorsque son petit était revenu ! Un vrai miracle !
Surtout que des chasseurs de crocodile sévissaient dans la région. Tous avaient pensé Croc Croc disparu à jamais.

Elle fit alors cette proposition : tous les jeudi (à l époque c était le jour où les enfants n’allaient pas à l'école), Croc Croc descendrait sur le fleuve avec elle, au plus près du village pour que les amis puissent se retrouver et jouer ensemble !
- « Quelle bonne idée », s’exclama Jean Cinto !
Kata était si heureux ainsi que Rakotomiaou. Il avait un peu peur car un gros crocodile le regardait avec gourmandise. Mais Maman Crocodile le rassura. Jamais ils ne mangeaient de chats !
Tout le monde se dit au revoir et à jeudi ! Il était grand temps de rejoindre le village avant la tombée de la nuit. Enfin arrivés à la maison, les parents de Jean Cinto étaient si contents et soulagés de le revoir qu'il ne fut pas puni. Ils étaient aussi très fiers de leur courageux garçon.
Chaque jeudi tous les amis retrouvent Croc Croc, jouent et se racontent les aventures de la semaine écoulée.

 

Au fil du temps, Kata le lémurien passait de plus en plus de temps en foret auprès de ses amis lémuriens. Il ne manquerait cependant pour rien au monde le rendez vous du jeudi ! Il paraît qu’il a trouvé une fiancée, mais cela reste un secret pour le moment !
Rakotomiaou, en bon chat de compagnie est là où habituellement sont les chats, auprès de ses maîtres. Bien souvent on se demande qui est le maître, car le chat a du caractère, et aime diriger…

Les années ont passé. Jean Cinto a tiré de cette période quelques enseignements :

-Les animaux sauvages doivent vivre en toute liberté et nous devons les protéger.

-Beaucoup de personnes affirment parfois des choses qu'elles croient justes, ou avoir vu. C’est pour cela que Croc Croc a du quitter le village. Quand elles se trompent cela peut devenir grave Pour Croc Croc la chance lui a souri et il a pu retrouver sa famille !
Mais le plus souvent cela peut conduire à beaucoup de chagrin. On appelle cela des erreurs judiciaires. Pour les personnes innocentes qui les subissent, toute leur vie peut en être bouleversée !

-Les différences de couleur, de taille de croyance ou d apparence sont souvent source de forces extraordinaires. Regardez comment les amis Croc Croc, Rakotomiaou, Kata et Jean Cinto s entendent à merveille ! Leur exemple a rempli de fierté leurs parents et tous les villageois.

-Le respect et la tolérance sont des guides pour toute notre vie.

-Le danger c est l’uniformité, les briseurs de rêves ! Ne nous laissons pas faire ! Les enfants : soyez rebelles ! … Ouvrez la cage aux oiseaux !

Vous avez aimé cette histoire ?

Connectez-vous pour faire grimper le compteur :) Vous pouvez aussi encourager les auteurs en laissant un commentaire Pour participer, identifiez-vous :)
Bastien Bengala 15.06.2017 - 10:48:52

Bravo pour cette histoire ! Les enfants ont adoré le crocodile rose et vert :)Avez-vous d'autres histoires et légendes pour les enfants sur Madagascar ?

Toussaint Rossi 11.04.2017 - 15:50:58

J'ai adoré illustrer cette histoire !

Aurélie Albertini 23.03.2017 - 20:21:26

❤❤❤

Lucile Sand 23.03.2017 - 17:25:19

Bravo pour cette belle histoire qui donne envie de visiter Madagascar

LireVous avez aimé "À Madagascar, jadis."

Ces histoires, activités et comptines pour enfants vont vous plaire !

Coloriage

Coloriage de crocodile

Un crocodile est-il toujours vert ? A vous de décider !

  • Commenter 0
  • Aimer 0
  • Voir 1581
Coloriage de crocodile

Livre

Cachés dans la jungle

Cherche et trouve

  • Commenter 0
  • Aimer 2
  • Voir 655
Cachés dans la jungle

Histoire

Le lac aux mille crocodiles

Monsieur Ecureuil et Madame Tortue face aux mille crocodiles

Ecrit par Greg

  • Commenter 2
  • Aimer 5
  • Voir 2651
Le lac aux mille crocodiles

Masque

Le masque lion

Masque de lion ébouriffé à porter pour une balade dans la jungle

  • Commenter 1
  • Aimer 1
  • Voir 1105
Le masque lion